in

Opensea achète Opensea – La mode est aux noms de domaine

Les noms de domaine toujours aussi cotés – Quelque peu après la ruée collective vers les noms de domaine en « .eth » de la blockchain Ethereum, Opensea a racheté à un wallet anonyme sa propre appellation. La plateforme de NFT la plus utilisée à ce jour s’est vue dépenser pas moins de 99 ETH afin de posséder ce qui se veut être un impératif pour les acteurs du web 3. La fièvre des noms de domaine du web 3 a même un peu embarqué le web 2 dans son élan. Et c’est « NFTS.com » qui s’est accessoirement retrouvé acheté à près de 15 millions de dollars.

La folie des noms de domaine

Les noms de domaine ont la cote, ces derniers temps, et viennent même presque rivaliser avec le marché des NFT en nombre de ventes. A titre d’exemple, plus de 1 898 000 ENS (Ethereum Name Services) ont étés créés à ce jour, dont 378 000 en juillet, et 512 000 uniques participants sont décomptés.

Nombre d’ENS créés jusqu’à ce jour – Source : Dune

Les noms de domaine Ethereum représentent pour beaucoup le moyen d’avoir leur propre représentation sur le réseau Ethereum, un peu à la manière des parcelles de terrain virtuelles sur The Sandbox, mais cette fois-ci en plus indispensables.

Avec l’approche (normalement) imminente de The Merge, tous les projecteurs sont rivés sur l’œuvre de Vitalik Buterin, et ses fameux ENS attirent la convoitise des spéculateurs. Il est assez impensable d’imaginer un acteur important du web 3 ne disposant pas de son propre ENS pour l’avenir, comme cela était le cas avec Opensea jusqu’à maintenant. La spéculation effectuant donc son travail, le propre nom d’Opensea se voit racheté par Opensea lui-même pour le montant faramineux de plus de 160 000 dollars.

Cependant, les noms de domaine du web 2 ont eux aussi toujours la cote et sont loin d’envier les montants de ceux du web 3.

>> Les NFT c’est bien, mais les cryptos c’est mieux, et c’est encore meilleur sur LiteBit ! (lien commercial) <<

15 millions pour l’achat de NFTS.com

Ce 3 août, le nom de domaine « NFTS.com » a été vendu pour la somme exorbitante de 15 millions de dollars. L’opération s’est effectuée sur Escrow.com et l’acheteur est resté anonyme. La transaction à été négociée par les 2 grosses plateformes GoDaddy et Domainer. Cette énorme vente s’inscrit dans la légende des noms de domaine liés au web 3 en s’affichant comme l’une des plus importantes de ces dernières années, et particulièrement par rapport aux précédentes liées au web 3.

Pour ce qui est du nom de domaine NFTS.com, les dernières traces de sa mise en vente publique remonterait au 21 décembre 2018 pour un montant de  25 795 dollars, selon web.archive. Même si, pour le moment, aucun plan n’est publiquement expliqué pour le nom de domaine fraîchement acheté, selon le média Cryptoslate, Domainer aurait déclaré que l’acheteur serait lié à plusieurs autres projets web 3, notamment DigitalArtists.com, et n’en serait donc pas à son coup d’essai. GoDaddy se félicite de cette vente la qualifiant d’« opportunité incroyable », ce qui n’étonne guère lorsque l’on imagine les commissions.

Tout comme les brevets, les noms de domaine ont toujours étés le nerf de la guerre pour les activités commerciales, et le web 3 n’échappe pas à la règle. Si l’on pouvait penser que les plus concernés avaient prévu le coup, on se rend compte assez vite que, comme souvent, ce n’est pas le cas. L’ironie du sort ici pointe Opensea qui achète son ENS, ne serait-ce que bien des mois après avoir commencé à les prendre en charge. En dépit de la situation actuelle, le monde ne semble pas se désintéresser totalement du web 3 comme peut le montrer l’achat énorme d’ « NFTS.com » et les développements 3.0 suivent leur cours.

La course à l’investissement crypto est lancée ! Opensea et les acteurs de la finance ont une bonne longueur d’avance. Il est encore possible de les rattraper. Pour ce faire, inscrivez-vous vite sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

L’article Opensea achète Opensea – La mode est aux noms de domaine est apparu en premier sur Journal du Coin.

What do you think?

Written by Dimitri

Mastercard et les cryptos, duo gagnant – Binance déploie une carte pas comme les autres en Argentine

Elon Musk contre-attaque, Twitter se retranche, la guerre est ouverte